Règles Covid

En période de pandémie Covid, vous vous engagez à respecter les consignes (« protocoles sanitaires ») tel qu’il vous sera demandé durant les cours. Ces consignes sont mises à jour régulièrement et résumées sur cette page.

Avant tout, se référer au site de notre Fédération, FFKDA : https://www.ffkarate.fr/

Les protocoles sanitaires variant selon la nature des activités, vous acceptez en responsabilité de participer aux cours dans le respect des consignes de notre fédération tout en mesurant les risques liés à cette pratique : « sports de contacts / sports de combats ».

Pensez à prendre un masque que vous devrez porter dans les couloirs, vestiaires et au cours des exercices pratiqués à deux. Les règles au 4 septembre sont les suivantes :

Pour le travail en solo des basiques ou des formes, il sera possible de respirer normalement (…) en respectant quelques distances. Pour les plus distraits, nous avons acheté quelques masques au cas où. Nous avons également acheté un gros stock de gel hydroalcoolique dont nous ferons systématiquement usage.A part cela, les consignes fédérales, validées par le Ministère de tutelle nous permettent d’envisager de pratiquer à peu près normalement :

# Cela restera toujours plus simple, si possible, d’arriver en tenue que de devoir veiller à rester à bonne distance dans des vestiaires exiguës.

# L’entrée dans les différents bâtiments, la circulation (wc …) devra se faire masqué.

# Il est possible qu’en fin de séance un coup de main soit sollcité pour désinfecter ce qui pourrait nous être demandé.

# Egalement, on demandera à chacun de tenir compte de sa santé du moment et de celle de son entourage (petit rhume, fièvre …) avant de venir s’entraîner. Nous vous faisons confiance.

Aujourd’hui donc, la situation sanitaire – dramatisée médiatiquement et politiquement – nous permet cette reprise (fragile) tant attendue en accord avec les consignes fédérales et donc ministérielles. De plus nous avons la chance de vivre dans une région relativement préservée.

Très important : si certains devaient se sentir mal à l’aise par rapport à la pratique en binôme, dans ce contexte particulier, sachez que nous n’imposerons jamais un travail « au contact ». N’ayez absolument aucun « complexe » à manifester un tel point de vue, même si vous vous trouvez seul dans cette situation au cours d’une séance. Il suffira de dire que vous préférez travailler sans contact.

Dans ce cas, nous proposerons aux personnes concernées de travailler leurs basiques & forme(s) en solo, à bonne distance et ferons notre possible pour les accompagner.

Si la situation venait à s’améliorer, nous sommes prêts à sortir les bouteilles de Champomy. Et dans le cas inverse – croisons les doigts – les autorités nationales (et locales) ne manqueront pas d’imagination pour s’assurer de notre sécurité sanitaire, pour commencer en restreignant l’accès aux équipements sportifs.

Nous vivrons ça « au-mois-le-mois ». En s’adaptant : à Taiwan et Hong Kong, historiquement, le Wing Chun se pratiquait sur le toit des immeubles (c’est vrai, il fait moins froid l’hiver là bas…). Nous, ici, nous avons des gymnases et des salles.

Partager