Le principe et les 3 formes

La fluidité, la sensation et l’intelligence plutôt que la force

Créé par une nonne (Ng Mui) puis diffusé il y a plus de trois siècles par une autre femme, YIM WING CHUN, cet art martial, le « plus interne des arts externes » convient à tous.

Nos licenciés sont tous très jeunes, puisqu’ils ont entre 15 et un peu plus de 75 ans ! Les pratiquants de Wing Chun forment une grande famille, qui s’étend jusqu’à Taïwan pour notre école, puisque plusieurs d’entre-nous vont y étudier auprès de  Lo Man Kam. Ne cherchez pas de ceinture : il n’y a pas de grade dans notre école. Les « débutants » travaillent avec les « anciens », qui eux-même travaillent avec de « plus anciens », ceux-ci progressant eux-même en partageant avec les « débutants ».

Dans le Wing Chun l’esthétique n’existe pas. Le plus dur est d’apprendre ce qui est le plus simple, le plus logique, le plus court. Celui qui attaque a un temps d’avance sur nous : il faut donc que la réponse soit courte et rapide. Toutes les techniques en Wing Chun sont basées sur ces principes et en font à la fois un art, une philosophie et une méthode de self défense particulièrement efficace.

L’efficacité de ce système repose sur l’apprentissage de techniques simples, courtes, basées sur l’utilisation des points sensibles du corps humain.

Le ChiSao

Le Chisao ou « mains collantes » est l’art de sentir les mouvements de l’adversaire « au contact » et de manière relâchée. En privilégiant la sensation à la vision, il permet de développer des réactions plus rapides à courte distance. Un autre aspect du ChiSao est le travail sur les ouvertures.

Les 3 formes

Dans les arts martiaux, une forme est une suite de mouvements permettant de mémoriser les techniques de base de cet art martial. En wing chun, il en existe 3  ne nécessitant aucun matériel.

formes_wingchun

Siu Nim Tao

Le Siu Nim Tao est basé sur la théorie du centre. Le principe consiste à dévier les attaques et à contrer simultanément tout en prenant possession du centre.

Chum Kiu

Le Chum Kiu consiste à se déplacer pour pénétrer les angles d’attaques et pouvoir ainsi frapper avec force. Le principe fondamentale de cette forme est basé sur l’étude des angles d’un attaquant pour mieux le maîtriser.

Biu jee

Le Biu Jee consiste à frapper l’adversaire avec les doigts et les mains ouvertes pour atteindre ses points vitaux avec la combinaison des deux autres formes.

Wing Chun Kuen Kuits

Les proverbes d’entraînement du Wing Chun :

  • Il n’y a pas beaucoup de séries d’exercices pour l’entraînement en Wing Chun. Elles sont simples à apprendre, mais les maîtriser nécessite de la détermination.
  • Apprendre les méthodes habituelles permettra des variantes plus tard
  • Une bonne garde et des déplacements rapides nécessitent de pratiquer d’abord la position
  • Le Tao Siu Lim renforce principalement la force interne
  • Lon Sau dans le Tao Chum Kiu, est une technique vigoureuse
  • Le Tao Biu Jee contient des techniques de survie en situation d’urgence
  • Le mannequin en bois développe l’usage de la force
  • Les techniques fantaisistes ne devraient pas être utilisées dans la pratique des mains collantes
  • La pratique des jambes collantes est inséparable de la position sur une jambe
  • Les déplacements suivent les changements de direction du corps comme un chat
  • La posture complète les mains pour éjecter l’opposant
  • Le bâton de six points et demi ne fait pas plus d’un son
  • Les techniques de l’épée aux huit entailles sont sans égal
  • Les attaques rapides et pénétrantes conviennent bien pour se rapprocher
  • Un regard rayonnant de courage peut neutraliser la situation
  • Les techniques inconnues ne conviennent par pour l’entraînement
  • Ceux qui maîtrisent complètement le système sont peu nombreux

kuenkuit

(Les Kuits gravées sur pierres, musée IP MAN, Foshan, Chine)

Le mannequin de bois

Appelé également Wooden Dummy ou mook yan jong, il permet au pratiquant de répéter les mouvements tout en développant sa vitesse et sa force. Le mannequin de bois est caractéristique du Wing Chun.

 

(Extrait du film IP MAN)